A vos licences !

Il reste moins de trois mois avant la plus importante course d’endurance moto de Belgique : les 6 Heures Moto, qui se dérouleront sur le circuit de Spa-Francorchamps le dimanche 14 août.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore, il est grand temps de penser à la licence «Courses sur Route», indispensable pour participer à l’événement et délivrée par la FMB. Cette dernière tient d’ailleurs à rappeler que les dossiers de demande de licence devront être réglés pour le 15 juillet au plus tard, et qu’une session de formation théorique (comme prévue par le règlement) sera donnée dans la semaine du 25 au 29 juillet, à Liège pour les pilotes francophones (FMWB) et à Bruxelles pour les néerlandophones (VMBB).

Une nouvelle catégorie

Les constructeurs de motos proposent régulièrement de nouvelles machines, parfois avec des cylindrées peu communes. Pour s’adapter à cette production toujours plus large, les 6 Heures Moto s’ouvrent cette année à une nouvelle catégorie, dénommée «Open» et réservées aux (très) gros cubes de plus de 1.200cc. Parmi les machines visées par le règlement, citons les Kawasaki H2 et H2R, la KTM 1290 Super Duke R,… Particularité de cette nouvelle catégorie Open, l’obligation de n’engager qu’une seule moto par team. L’occasion de rappeler que dans les autres catégories, chaque pilote peut participer avec sa propre machine, ce qui peut faciliter les choses et réduire les coûts au niveau de la préparation des mécaniques.

Du côté des participants

Avec près de 40 équipages inscrits, la liste des participants aux 6 Heures Moto 2016 a déjà fière allure, d’autant qu’elle devrait continuer à s’étoffer dans les prochaines semaines. Vainqueurs pour 12 petites secondes en 2015, Marc Fissette et Grégory Fastré (team RM Motos) tenteront bien sûr de signer un nouveau succès. Ils retrouveront à nouveau Michel Nickmans et Nicolas Salchaud du team Campus, leurs adversaires désignés, mais aussi le team Interbike-Tovami d’Arnaud De Kimpe, Nicky De Wit et Johan Fredericks ou les Hollandais Nigel Walraven et Kervin Bos. Sans oublier de nombreux équipages étrangers qui comptent bien s’illustrer sur le circuit ardennais. Avec des Hollandais, des Français, des Allemands, des Anglais,… Ces 6 Heures Moto seront plus internationales que jamais !