Du spectacle à tous les niveaux

Quelques minutes après être descendu du podium, le Suisse Michael Savary savourait sa première victoire aux 6 Heures Moto de Spa-Francorchamps : « J’ai eu de la chance d’être invité par Marc Fissette et son équipe, que je remercie de m’avoir accordé leur confiance. J’ai découvert le circuit les deux jours précédents la course, mais sur piste humide… Mon premier run sur le sec a été mon premier relais pendant les 6 Heures ! Après quelques réglages, j’ai réussi à tourner en 2’29, ce qui était mon objectif. Cette victoire est vraiment le cerise sur le gâteau d’un magnifique week-end. Avec Marc, nous avons été réguliers et nous n’avons connu aucun problème mécanique.» Une victoire de plus aux 6 Heures Moto pour Marc Fissette, qui s’offre le triplé sur la plus grande course d’endurance de Belgique.

Les deux Suzuki GSX-R 1000 n’ont pourtant pas été en tête tout au long de l’épreuve. En bagarre constante avec la Honda CBR 1000 du team April Moto Motors Events (engagée en catégorie Trophy), elles accusaient d’ailleurs un léger retard sur l’équipage de la n°50 de Greg Fastré et Mathieu Lagrive lorsque ceux-ci durent abandonner sur bris de boîte de vitesses. «Sans ce problème technique, la victoire était jouable», regrette Fast Greg, à nouveau contraint à l’abandon cette saison.

Ce coup de théâtre, peu avant la cinquième heure de course, allait redistribuer un certain nombre de cartes, d’autant qu’un autre abandon intervenait à peu près en même temps : celui de la Honda (sur problème électrique) du Mototech EWC Team de Marty Debruyne et Gauthier Duwelz, longtemps pointés parmi les trois premiers.

Ces deux abandons firent les affaires du team Yamaha Viltais Experience - Campus de Didier Van Keymeulen, Axel Maurin et Sébastien Suchet sur la Yamaha n°333, qui récupéraient le leadership et la victoire finale dans la catégorie Trophy, même s’ils devaient se contenter de la quatrième place au classement général. Ils avaient pourtant signé la pole-position, et sans un problème de frein en début de course, ils auraient probablement pu se mêler à la lutte en tête.

Si ces 6 Heures 2017 ont permis à Marc Fissette de réaliser le triplé, elles ont aussi permis à Suzuki de faire un doublé puisqu’on retrouve le team Bikeparts Suzuki à la deuxième place. Une belle performance pour Denny Lannoo et Tim Van Ooijen, qui devancent Arnaud De Kimpe, Nicky De Wit et Johan Fredriks du team Interbike by Tovami Racing, à nouveau sur le podium après leur deuxième place de 2016.

En Trophy, le team Yamaha Viltais Experience - Campus n°333 est rejoint sur le podium par le team Motostand de Baptiste Regouby - Antoine Viellard (6e au général) et le FLG Racing (14e au général) de Fabian Le Grelle et Michael Paul.

Chez les Junior 1000, le Last Minute Racing Team (inscrit comme son nom l’indique deux jours avant l’épreuve !) de Löfgen-Gérard s’immisce dans le top 10 du classement général (à la 7e place) et devance le team Moto 80 (9e au général; Arnaud Brochier-Frédérick Pelletier-Roland Simoens) et le team 69 (12 au général; Luc Jonckers-Carl Vanroy-Niels Hattas).

La première 600 Inter pointe à la 10e place du classement général. Il s’agit du team anglais Edge RST Racing I (Nick Edgley-Jonny Towers). Vient ensuite le team HMV Racing n°66 (Jonas Decoene-Gregory Dewilde-Kenny Meersman) et le DDB Racing de Loris Cresson (auteur du 5e temps des essais) associé à Eric Harmegnies et Joel Sevrin, qui ont arraché leur place sur le podium de la catégorie dans le dernier tour !

Enfin, les 600 Juniors voient la victoire du Benjibikes Racing Team de Goosen-Declerck devant l’Interbike Racing Team (Dieleman-De Block) et le Dream Team de Van Leendert-Counotte.

«C’était vraiment une belle édition des 6 Heures parce qu’il y a eu du spectacle à tous les étages», confie Florian Jupsin de DG Sport. « L’événement grandit d’année en année avec une belle affluence et de nombreux teams, parmi lesquels tout le monde trouve son bonheur, les équipages pro comme les purs amateurs. Il y a beaucoup de fair-play sur la piste malgré un niveau de compétition très élevé pour les équipages de pointe. Cela nous conforte dans notre philosophie : tout le monde à sa place aux 6 Heures Moto de Spa-Francorchamps. Rendez-vous l’année prochaine ! » Mais d’abord, l’équipe de DG Sport fixe rendez-vous à Mettet les 8 et 9 septembre pour les 500 km de Mettet.

Infos et résultats complets sur www.6heuresmoto.com -www.mettet500km.com